Crédit Photo : Eric Carrère
(merci à lui, excellent photographe Béarnais)

Ici (#chez nous), les gens des Pyrénées (Atlantique ou Hautes), que l’on soit Béarnais, Basque ou Bigourdan, nous connaissons tous ce Pic emblématique.

Ce Pic du Midi d’Ossau représente bien plus qu’un simple pic des Pyrénées (2887 mètres d’altitude), c’est tout un symbole et une fierté pour nous tous. Particulièrement pour tous les Béarnais, ce n’est pas le hasard si de nombreux clubs ou associations arborent ce Pic dans leur logo.

En cette fin du mois d’Août 2020, j’ai vraiment eu le sentiment et la satisfaction d’avoir réalisé un objectif incontournable de ma vie.

C’est un projet que j’ai réalisé avec des amis proches. Des amis pour le partage d’un effort collectif, pour la convivialité et pour réaliser cet accomplissement bien entouré.

Exploit sportif ?

Monter l’Ossau, c’est 3 heures d’effort (depuis le Refuge de Pombie) et quelques passages d’escalade un peu délicat (3 cheminées).
Ne pas connaître la peur du vide est un prérequis.
C’est à la portée de tout sportif qui connaît un minimum la randonnée en montagne.

Et puis, il faut redescendre.
Au sens propre, compter 3 heures de marche jusqu’à la voiture.
Au sens figuré, c’est beaucoup plus long. Un mois après, mon esprit est toujours là-haut 😉

Non, ce n’est pas un exploit sportif mais c’est bien plus que cela.

La cordée des amis (Hervé, Camille, Jipé, Jérôme).

Les clés de la réussite ?

Je n’irai pas jusqu’à dire que ce fût « facile » mais bien moins difficile que redouté.

Il faut dire que nous étions bien accompagnés ! Bien accompagnés d’un guide de haute montagne.  Et c’est là que se fait toute la différence avec tous ceux qui m’avaient dit « en avoir bavé », d’autres qui n’en sont « pas venu à bout » et ceux qui ne l’ont « pas tenté de peur de … ».

Thomas Berges, notre guide.

Avec le Guide, la préparation démarre bien en amont du jour J.
Vous recevez une Fiche Technique quelques semaines avant l’ascension.
Le descriptif de la montée, le niveau de difficultés, les instructions.
Les consignes et le timing sont connues à l’avance. A la veille de l’ascension, lors de l’approche au Refuge de Pombie, votre sac à dos est prêt et calibré. En toute confiance et toute décontraction vous vous sentez prêt.
Prêt à en découdre avec le Géant de Pierre (surnom de l’Ossau).

C’est avant tout une question de préparation. Ne dit-on pas « La préparation de l’action permet de construire un futur voulu ». Mais pas que !

La veille de l’ascension

L’accompagnement du Guide pour le jour J est capital. Prompt au RDV à 7h00 du mat’ (lui, arrive de la Vallée, frais et dispo avec son pain frais). Il nous donne le matériel adéquat (baudrier et casque), s’assure que chacun dispose de ses 2 litres d’eau et on y va.

Avec lui, tout paraît plus facile. C’est rassurant. Le chemin est très rocailleux et pas fléché. Lui, connaît le chemin comme sa poche.
Il suffit de le suivre, c’est le bon chemin.

Au bout d’une heure de randonnée, c’est la première difficulté : la première cheminée. Petit briefing. On s’équipe du baudrier, casque sur la tête, il nous encorde, on peut y aller. « Monte, je t’assure ! Ici, les trois premières prises, puis c’est tout droit ». Un peu d’hésitations (on pense aux amis forfaits) et on y va. Dans tous les cas, on est assuré donc on y va en toute confiance.

Une fois arrivé quelques dizaines de mètres plus haut :
« C’était la principale difficulté, les deux autres cheminées sont plus faciles. »
Soulagement et confiance en nous. Suivez le guide, les yeux fermés, il nous y amènerait 😉

Nous profitons pleinement du sublime spectacle de surplomber la mer de nuage.

Guidé par les gestes et la parole du Guide, nous poursuivons la rando-escalade jusqu’au sommet, sans grosse difficulté. Nous avons profité de cette ascension et là-haut, quel spectacle avec une vue imprenable à 360 ° sur les Pyrénées. MAGNIFIQUE !
Effet « Wahouhhh » garantie.

Un petit verre de Jurançon pour célébrer ce succès.

Oui, assurément, la clé de la réussite, c’est bien ça : être bien accompagné par un professionnel.

Tout s’est parfaitement bien déroulé. Comme dans un rêve !

C’est quoi le parallèle entre mon métier de « courtier en crédit professionnel » et celui de « guide de haute montagne » ?

Les témoignages de mes clients me font réaliser que c’est tout pareil ! Les similitudes sont frappantes.

Rêve accompli !

Pour conclure :
Monter l’Ossau avec un guide, c’est une certitude : vous réussirez mieux avec lui, que sans lui.

Monter un dossier de financement sans courtier peut vite se révéler être un véritable parcours du combattant et peut ne pas aboutir ☹ Certains renoncent à leur projet, et c’est bien dommage !

Pour obtenir votre financement, prenez l’avantage !

Être accompagné par un professionnel c’est prendre un avantage décisif au moment d’aller chercher un accord de financement.

Demain, je serai votre Guide en montage de dossier de prêt et tout sera plus facile. Vous concrétiserez votre projet tout en maîtrise, tout en sérénité et vous vous consacrerez à l’essentiel. Moi je m’occupe du financement et des relations avec les banques.

« La préparation de l’action permet de construire un futur voulu ».

Jérôme Barrère
Bureau ADOUR OCÉAN
Mobile : 06 33 97 53 11

m@il : jerome.barrere@pretpro.fr
Mon site : jerome-barrere.pretpro.fr